Partager :

Je suis en train de tourner un film entre Cluses et Chamonix. Ces paysages dans lesquels j’ai grandi font partie de mon imaginaire. Ces grandes parois sombres et vertigineuses aux alentours de Cluses, ces sommets emmitoufles dans des nappes de brouillard ou au contraire brûlants sous le soleil servent de décor à mon histoire. Ce n’est pas une histoire d’alpinisme. C’est un film qui décrit une amitié entre deux personnages, dont l’un va se révéler fragile et malade psychologiquement. C’est le questionnement et les doutes que son ami va traverser pour comprendre que cet ami tombe dans la folie. J’ai beaucoup d’amis qui ont été faire des séjours dans des hôpitaux psychiatriques à partir de l’âge de vingt ans. Cela remet en question notre monde, nos visions sûres des choses. Je voulais montrer ce que ces êtres fragiles apportent de questionnement et de remises en question pour les autres.

Partager :