Je suis suédoise et habite Le Tour. J’ai rencontré mon mari suédois ici. On aime ce village. Le jeudi soir, on « sort ». On va à l’Olympique et au Passon. Le soir, là-haut, il n’y a plus que les gens du village. Nous sommes entre nous. Comment ne pas ressentir la générosité et la chaleur du coeur des gens d’ici? Rare et tellement humain. C’est devenu mon « chez moi ».